Les rêves répétitifs en séance, enjeux cliniques et théoriques

Par Sabina Lambertucci

L’étude du rêve, de son travail très spécifique, de ses qualités et de ses fonctions est nécessaire à notre travail de psychanalyste. L’interprétation n’est possible qu’à partir des associations du patient et de la prise en compte du travail de rêve qui est aussi qualifié de travail de déformation.

Quand le rêve réussit sa fonction de transformer les excitations traumatiques en images de rêve, il devient un accomplissement d’un souhait inconscient et le gardien du sommeil. Quand le travail de rêve est en difficulté, le rêve devient souvent répétitif, il peut alors se transformer en cauchemar, en terreur, ou bien le dormeur se réveille.

Pourquoi les rêves se répètent-ils en boucle ? Cette répétition traduit la tentative de transformer les excitations pulsionnelles mais aussi l’impact traumatique de leur tendance à faire retour à un état antérieur. Ils sont alors occupés par la compulsion de répétition.

Dans cette conférence, je vous propose ainsi de nous centrer sur la problématique ces rêves récurrents et de l’illustrer par une situation clinique empruntée à ma pratique psychanalytique où la dimension traumatique est au premier plan.