De la Vigésitude

Par Paul Denis

« J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie »

Paul Nizan

La situation psychologique des jeunes adultes, autour de leur vingtième année est-elle si heureuse ? Ils ne sont plus adolescents et physiquement adultes mais n’ont pas, dans la société, le rôle ni le statut d’adultes. « On est adulte lorsque l’on paie des impôts » disait Pierre Bourdier. Cette définition « fiscale » de l’état adulte est sans doute tristement sommaire mais renvoie à la dépendance que vivent ceux qui ne sont plus des teenagers mais restent à peu près dans la même position sociale qu’eux. Ils sont en effet dans un espace affectif en remaniement, entre des parents dont ils se détachent et des relations amoureuses instables. La situation de ces « vingtenaires » qui n’ont pas encore la maîtrise de leur destin, ni de véritable pouvoir sur le monde est une condition particulière : la « vigésitude ».

 

 

Bibliographie :

 

Paul Denis : Les phobies, Le narcissisme, Puf, Que sais-je ? , De l’exaltation, Puf, Le fil rouge.

« Transidentité : rapport au réel et limites de l’autodétermination », in Le Carnet Psy, N° 248, décembre 2021.

Paul Nizan : Aden Arabie.